Publication du rapport de l’étude d’ « Evaluation de la Mise en œuvre du Schéma de Libéralisation des Echanges Commerciaux (SLE) » dans l’espace CEDEAO

Le présent Rapport est un travail qui vise à faire la situation de la mise en œuvre du Schéma de libéralisation des échanges (SLEC) en Afrique de l’Ouest. Il couvre les quinze pays de la CEDEAO et se focalise sur les questions d’intégration régionale touchant au commerce. Le Rapport procède dès lors d’une revue des situations individuelle des pays, assortie d’une approche régionale qui met en perspectives les résultats escomptés. La rédaction du Rapport et le déroulé du travail d’évaluation s’inscrivent dans un contexte commercial particulier, fait d’enjeux imbriqués, qui ont un impact sur les résultats finaux présentés. Ces éléments contextuels sont ci-après présentés pour donner de meilleurs outils de compréhension à la lecture du Rapport général.

Il ressort de l’évaluation que tous les pays de la communauté ont reçu et adopté les dispositifs législatifs relatifs au schéma. Malgré les avantages conférés par le schéma, les entreprises de la sous-région montrent un faible engouement au SLE. Ce processus de libre-échange n’arrive pas à booster d’une manière significative les échanges intra-communautaires. En effet, le volume des échanges intra-communautaires n’a jamais dépassé 15% du commerce total de la région. Ce faible niveau d’échange pourrait s’expliquer par l’existence d’énormes barrières (tarifaires et non tarifaires), ainsi que la perception des taxes illicites le long des corridors de la sous-région. Du reste, la non harmonisation des mesures SPS, la non effectivité du TRIE et les problèmes émanant de l’usage de la carte brune ainsi que le refus des certificats d’origine sont autant de défis à relever.

Afin d’apporter efficacement des réponses aux entraves liées à libre circulation des biens et des personnes, l'etude fait un certains npombre de recommandations : i) communiquer davantage sur le schéma; ii) mettre en place des Comités Nationaux d’Agrément  (CNA) dans les différents pays; iii) rendre la Task force opérationnelle le plus rapidement possible; iv) définir et harmoniser les normes sanitaires et phytosanitaires (SPS); v) rendre effectif le régine de Transit routier inter-Etats (TRIE); vi) Rendre effectif la carte brune; vii) Encourager les Etats membres à ratifier l’accord de Bali sur la facilitation des échanges; viii) Evaluer périodiquement le SLE;  ix) et mettre en place une justice commerciale régionale

 

Télécharcher

Rapport régional

Rapports Pays

-    Bénin
-    Burkina Faso
-    Cap-Vert
-    Côte d’Ivoire
-    Gambie
-    Ghana
-    Guinée Bissau
-    Guinée Conakry
-    Libéria
-    Mali
-    Niger
-    Nigéria

Lu 782 fois Dernière modification le jeudi, 16 mars 2017 11:51
logo

Information, communication et plaidoyer pour l’élimination des barrières au commerce régional de l'Afrique de l'Ouest.

Newsletter

Subscribe to our newsletters to receive latest news and updates.
© 2017 Programme pour la Libre Circulation des Produits Agricoles en Afrique de l’Ouest - PROFAB. Tous droits réservés. Produit par le Profab