« L'agriculture est l'élixir du commerce intra-africain » selon Ade Adefeko président de l'Association nigériane des chambres de commerce, d'industrie, des mines et d'agriculture (NACCIMA)

Libre-échange, commerce intra-africain, agriculture, énergie... Ade Adefeko, président de l'Association nigériane des chambres de commerce, d'industrie, des mines et d'agriculture (NACCIMA) et du Nigerian Export Action Group, livre dans cette interview sa lecture des enjeux économiques structurels de l'Afrique, avec un focus particulier sur son pays, le Nigéria.

LTA : Pensez-vous qu'il est réaliste de parler d'une zone de libre-échange à l'échelle du continent africain ?

Ade Adefeko : Il faut suivre avec intérêt ce qui se passe dans le monde concernant la montée du protectionnisme qui inquiète plusieurs experts. En Afrique, plusieurs petits pays craignent d'être «avalés» par de plus grands dans un contexte de libre-échange. Cette éventualité doit être sérieusement étudiée et évaluée. Mais la première étape pour que ce rêve puisse être réaliste, c'est d'abord d'assurer la libre entrée et sortie des Africains de leurs pays. Ensuite, il faudrait se concentrer sur les infrastructures logistiques, notamment des lignes ferroviaires transcontinentales, du nord au sud et de l'est à l'ouest.

Lire la suite

Lu 675 fois Dernière modification le mardi, 11 juillet 2017 10:19
logo

Information, communication et plaidoyer pour l’élimination des barrières au commerce régional de l'Afrique de l'Ouest.

Newsletter

Subscribe to our newsletters to receive latest news and updates.
© 2017 Programme pour la Libre Circulation des Produits Agricoles en Afrique de l’Ouest - PROFAB. Tous droits réservés. Produit par le Profab