Frontières Bénin-Togo-Ghana : Faure opte pour l’installation des caméras de surveillance

Après son élection à la présidence de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), Faure Gnassingbé s’investit davantage dans les dossiers communautaires notamment la sécurisation des frontières et la libre circulation des personnes et des biens.

Dans ce cadre, il a effectué une visite inopinée dans l’après midi de ce jeudi 8 juin à la frontière entre le Togo et le Ghana (Aflao) où Faure Gnassingbé a échangé avec les responsables sur les conditions de passage. Il y était pour s’enquérir des difficultés pendant les formalités policières et douanières.

Dispositions pratiques prises par Faure

Les larmes aux yeux et pleine d’émotion, une commerçante ne s’est pas empêchée de narrer à la délégation le calvaire qu’elle subit au quotidien. Le paiement de taxes exorbitantes avant de faire l’aller et le retour. Les rackets sont monnaie courante. Toute chose qui appelle à des actions urgentes.

Le président de la Cédeao a prévu mettre en place des dispositifs afin de mieux sécuriser les frontières. Il a opté pour l’installation immédiate de caméras de surveillance aux postes d’immigration et de douane au niveau des frontières. Cette mesure va permettre de réduire de façon considérable les tracasseries au niveau des différentes frontières : Hilacondji, Sanvi condji et autres.

La visite surprise à cette frontière de ce jeudi est la première d’une série initiée par le nouveau Président en exercice de la Cedeoa.

Par Sergino Lokossou

Source : lanouvelletribune.info

Lu 917 fois
logo

Information, communication et plaidoyer pour l’élimination des barrières au commerce régional de l'Afrique de l'Ouest.

Newsletter

Subscribe to our newsletters to receive latest news and updates.
© 2017 Programme pour la Libre Circulation des Produits Agricoles en Afrique de l’Ouest - PROFAB. Tous droits réservés. Produit par le Profab